MENU

GM James Boyd Content with OHL Draft Lottery Results

The Ottawa 67’s fate in the draft lottery was determined on May 5th after a lengthy wait.
When the time came, the 67’s logo was advertised as the 12th overall selection in the upcoming OHL Priority Selection.

This was the first draft lottery to ever be held in the OHL, in a season where dropping the puck proved to be challenging for the abundance of talented players in the league.

Ottawa 67’s GM James Boyd proved to be content with the result of the lottery.

“I think that’s a pretty good pick,” he emphasized. “As we looked at the rest of the draft, we pick 12th, 28th, 32nd and 40th so that’s four real good picks in the top 40 which should net us some exciting players.”

A draft lottery could pan out to be an anxious event, something Boyd says you have to learn how to deal with as the time gets closer to learning where your team will be selecting.

“You never know which way it’s going to go,” he explained. “Especially when you possess other teams’ picks. But we’re happy with the way it ended up.”

Drafting is an area the 67’s have been making the most out of for a few seasons now. Last year, Boyd used his first-round pick in selecting right-winger Nick Moldenhauer 20th overall. Later on, Brady Stonehouse was the next man up for the 67’s franchise.

While planning for a draft comes with relentless workloads, Boyd acknowledges the last few months have been all about planning the best method of action when it comes to picking the next group of young talent to welcome to the team.

“Overall the last few months, we’ve probably gone over every scenario and every hypothetical,” Boyd explained with a smile. “As we got closer to the draft, you become reserved, ‘let the chips fall where they may’ and our focus was getting a handle on the players. Our scouts have done an excellent job over the course of the year. We’ve got a solid list. With these picks, I think it’s going to be an exciting draft.”

Due to the recent canceled OHL season, scouting is an area that takes crucial time to really determine a players’ level of skill and how they benefit a young team. Boyd believes the key is the area scouts and trusting the information the club is receiving is accurate going forward.

While this season wasn’t what fans and the organization expected, the 67’s attention is shifting to growing the team in skill, character, and players who are determined to put on a jersey for the club.


Le sort des 67’s d’Ottawa dans la loterie du repêchage a été déterminé jeudi soir après une longue attente.

Le moment venu, le logo des 67’s était annoncé comme le 12e choix au total dans la prochaine séance de repêchage de la Ligue de l’Ontario.

Il s’agissait de la première loterie de repêchage à être tenue dans la Ligue de l’Ontario, au cours d’une saison où la mise au jeu s’est avérée difficile, voire impossible, pour les nombreux joueurs talentueux de la ligue.

Le directeur général des 67’s d’Ottawa, James Boyd, s’est montré satisfait du résultat de la loterie.

“Je pense que c’est un assez bon choix”, a-t-il souligné. “En regardant le reste du repêchage, nous choisissons le 12e, le 28e, le 32e et le 40e, ce qui fait quatre très bons choix dans le top 40, ce qui devrait nous permettre de trouver des joueurs intéressants.”

Une loterie de repêchage peut s’avérer être un événement angoissant, ce que Boyd dit qu’il faut apprendre à gérer à mesure que l’on se rapproche de la sélection de son équipe.

“On ne sait jamais de quel côté ça va aller”, explique-t-il. “Surtout lorsque vous possédez les choix des autres équipes. Mais nous sommes satisfaits de la façon dont ça s’est passé”.

Le repêchage est un domaine dans lequel les 67’s tirent le meilleur parti depuis quelques saisons maintenant. L’an dernier, Boyd a utilisé son choix de premier tour en sélectionnant l’ailier droit Nick Moldenhauer au 20e rang. Plus tard, Brady Stonehouse a été l’homme suivant pour la franchise des 67’s, un joueur sur lequel l’équipe compte beaucoup pour les années à venir.

Bien que la planification d’un repêchage s’accompagne d’une charge de travail incessante, Boyd reconnaît que les derniers mois ont été consacrés à la planification de la meilleure méthode d’action lorsqu’il s’agit de choisir le prochain groupe de jeunes talents à accueillir dans l’équipe.

“Globalement, ces derniers mois, nous avons probablement passé en revue tous les scénarios et toutes les hypothèses”, explique Boyd avec un sourire. “À mesure que nous nous rapprochions du repêchage, on devient réservé, on doit laisser les jetons tomber où ils peuvent et nous nous sommes concentrés sur la maîtrise des joueurs. Nos recruteurs ont fait un excellent travail tout au long de l’année. Nous avons une liste solide. Avec ces choix, je pense que ce sera un repêchage passionnant.”

En raison de l’annulation récente de la saison de la Ligue de l’Ontario, le dépistage est un domaine qui prend beaucoup de temps pour déterminer le niveau d’habileté d’un joueur et comment il peut être utile à une jeune équipe. Boyd croit que la clé réside dans les dépisteurs de la région et dans la confiance que l’information que le club reçoit est exacte pour l’avenir.

Bien que cette saison n’ait pas été à la hauteur des attentes des fans et de l’organisation, l’attention des 67’s se tourne vers la croissance de l’équipe en termes de compétences, de caractère et de joueurs déterminés à revêtir le maillot du club.

More News
2021 NHL Draft Central
7 days ago
2021 NHL Draft Central
2 weeks ago
67's welcome Dave Cameron as 10th Head Coach in franchise history
2 weeks ago
The Ottawa 67’s announced Thursday that forward Bradley Gardiner has committed to the club
3 weeks ago
The Ottawa 67’s announced Friday that Import forward Vinzenz Rohrer has committed to the club
3 weeks ago
The Ottawa 67’s announced Thursday that forward Cooper Foster has committed to the club
4 weeks ago